ANDROID 34 et Vigo apportent, via le projet "Octopus", leur soutien aux enfants handicapés.

Une prothèse sportive
pour chaque enfant !

Marouane

Bonjour tout le monde,

Je voudrais remercier tout le monde d’avoir pu utiliser cette lame. Je remercie Cédric et les sponsors (dans mon cas les Schtroumpf). Je veux surtout remercier Cédric, qui a mis cœur et âme pour aider les personnes handicapées. Aussi un grand merci aux personnes de Vigo, pour avoir fabriqué et suivi les lames. Je souhaite à Cédric et toute son équipe de pouvoir continuer ce projet encore longtemps.
Finalement je voudrais aussi souhaiter à tout le monde un joyeux noël et une bonne année. Une nouvelle année avec plein de bonnes intentions et une bonne santé.
Marouane El Fadili

Aline

Grace aux bons soins de VIGO j’ai eu la chance de rencontrer Cédric. Grace à son aide et sponsoring, Aline profite maintenant d’une lame extraordinaire. Ceci lui a donné plus de confidence, et fait d’elle une fille heureuse. Je vous remercie du fond du Cœur.

Son parrain

SIMBA

Son parrain

Android 34

Amina

Je voudrais vous remercier pour l’opportunité qu’Amina ait reçu une lame pour pouvoir faire du sport. Elle est super enthousiaste lorsqu’elle enfile sa lame. Grace à ça, elle peut courir aussi vite que les autres enfants. Elle est super fière de sa prothèse super “cool” et veut la montrer a tout le monde. Merci !

Charles

Merci de me donner cette opportunité sportive ! J’ai même fait un nouvel ami, Mathis! On va nager ensemble chaque semaine et c’est super chouette !

Son parrain

Lire plus

Son parrain

SERIS

Daan

Nous voulons vous remercier pour la lame que Daan a reçu !
Daan a eu 9 mois très difficile, mais sa revalidation est positive. Il vient de recevoir la bonne nouvelle du chirurgien orthopédique qu’il pourra à nouveau porter sa lame à partir du mois de janvier. Il pourra aussi recommencer le sport !
Je vous souhaite un joyeux noël et une année sportive 2018. Daan et ses parents

Dries

Notre fils Dries est super heureux qu’il va aussi recevoir une lame. L’attente est longue, mais nous aussi comme parents nous sommes très heureux qu’il va recevoir une lame.

Grand grand merci xxxx

Son parrain

Ginion Motors

Son parrain

Collège St Hubert

Giano

Merci de lui fournir une lame. Faire du sport, bouger et participer au cours de sports ou aux activités de groupe pendant l’école sont beaucoup plus facile depuis lors.
Les parents : Giano sait faire beaucoup plus maintenant. Il se sent plus confortable et profite “plus qu’avant” de pouvoir à nouveau faire partie du groupe.
Merci infiniment, Giano et ses parents.

Ishwar

Ishwar est né à Pune, en Inde. En octobre 2014, je suis allée le chercher lui et son frère en Ethiopie. Il avait alors 3 ans et demi.

Ishwar a une hémimélie, une malformation congénitale, ce qui signifie, dans son cas, que sa jambe gauche n’est pas entièrement formée et qu’il n’a pas de pied.

Aujourd’hui, Ishwar a presque 7 ans. C’est un enfant dynamique avec une ressource inépuisable d’énergie et d’enthousiasme. Il aime faire du vélo, courir et sauter. Il trouvait dommage qu’il ne puisse pas courir aussi vite que le reste de sa classe. Heureusement, nous sommes entrés en contact avec le projet Octopus grâce à Ward (Vigo). Cela fait maintenant quelques semaines qu’il a reçu sa lame et il a déjà remarqué la différence à la gymnastique. Les autres enfants ne peuvent plus se reposer lorsque Ishwar joue avec eux à touche-touche ... Sa prochaine ambition est la course à pied à Morstel où presque toutes les écoles participent.

Son parrain

L'Opéra

Son parrain

Destiny

Matthias

« Bonjour,

Bonjour, je m’appelle Matthias, j’ai 12 ans et j’ai toujours fait beaucoup de sport. A cause d’un cancer rare à mon pied gauche, je porte une prothèse au tibia depuis le mois d’aout 2016. Grâce à ma nouvelle lame de sport, j’ai découvert beaucoup de nouveaux sports. Je ne fais plus de compétition de foot, mais chaque semaine je fais de la trottinette et pendant les cours de gym je cours à nouveau aussi vite que mes camarades. Avec les scouts, je sais toujours participer aux événements et pendant l’hiver je vais suivre des cours de snowboard.
Un grand merci !

 

Matthias a malheureusement rejoint les étoiles en mai 2018, nous sommes de tout coeur avec ses parents et sa famille pour surmonter cette épreuve et garderons de lui son sourire et sa joie de vivre... RIP ;-(

Mathis

Je m’appelle Mathis Vermoortele et je suis née le 7 avril 2010. J’ai également un plus jeune frère Noah (°2012).

Je suis né avec une une déviation osseuse du pied et du tibia.

Le pédiatre a pris rendez-vous pour ma mère et mon père dans le mois avec un spécialiste. Après plusieurs consultations et environ une petite année plus tard, ma mère et mon père ont dû faire un choix difficile. Soit l’amputation du pied soit différentes extensions de la jambe et corrections du pied. Mes parents ont opté pour une amputation car le médecin a également dit que je pourrais faire davantage de choses avec une prothèse qu'avec les différentes opérations. Dès lors, j’ai subi une amputation lorsque j'avais un an et demi (10 novembre 2011). Je n'ai pas eu beaucoup de problèmes après l'opération :)

Un mois après l’opération j’ai reçu ma première ‘simple’ prothèse et lorsque je suis retourné à la maison, j’ai recommencé à marcher (ce que je pouvais faire juste avant mon opération).

À première vue, je pouvais tout faire avec ma ‘simple’ prothèse. Jusqu'en novembre 2015, lorsque je reçus une ‘une lame de sport’. J'ai obtenu cette lame grâce à la collaboration entre android34 et Vigo (actuellement Octopus). Lorsqu’en octobre 2015, je suis allé chez Vigo à Wetteren, il a été demandé à ma mère et à mon père si je voulais une lame de sport. Nous avons évidemment immédiatement accepté, afin de nous permettre de tout essayer. A partir de ce moment, j’ai pu mieux marcher, j’avais davantage confiance, je me suis épanoui. Je demandais chaque jour à ma mère et à mon père s’il y avait une leçon de sport à l’école  (parce que je pouvais alors mettre ma lame). J’étais toujours super content lorsque je pouvais aller à l'école avec ma lame.

A partir de ce moment, j'ai également commencé à participer à des courses, parfois sur le podium, d’autre fois, pas. Mais je n'abandonne pas.

Donc, à partir de 2016, j'ai commencé l'athlétisme dans le lointain Deinze et à partir de cette année (2018) plus près de la maison (Ypres). Je suis également dans un club de natation et j’adore faire du vélo.

Je voudrais vous dire de ne jamais abandonner, de toujours continuer, parce qu'un jour quelque chose de nouveau va arriver et changer votre vie d'une manière ou d'une autre. Pour moi, c'est désormais ma lame de sport.

En tant que parents, nous avons toujours élevé Mathis comme un autre enfant. Même avec son handicap, nous avons fait et faisons des choses comme tous les autres enfants (certaines étant plus faciles que d’autres), mais c'est également difficile. Notre grand avantage est que Mathis est un immense ‘combattant et gagnant’. Il ne s'est encore jamais plaint du fait qu'un autre enfant puisse faire quelque chose de mieux que lui, il essaie toujours d'avoir le même niveau que les autres.

Gérer positivement le handicap a toujours été, pour nous, une aide, alors pensez positivement (même dans les moments difficiles) afin d'aller plus loin.

Gros bisous,

Mathis, Noah et ses parents.

Son parrain

Fleuvy sprl

Son parrain

Android 34

Mohamed

Les parents : Tout d'abord, merci pour tout ! Nous ne vous remercierons jamais assez !
Mohamed : Merci de me donner cette chance dans ma vie !

Mohamed a eu droit à son reportage au JT d'RTL,  visionnez le ici  

Mona

Mon ainée est née le 25/11/2011. Je suis fière d’être une mère célibataire de trois enfants, Mona, qui vient d’avoir 6 ans et deux jumeaux : Aude et Miel qui sont nés en 2013. Mona a perdu la partie inférieure de sa jambe droite durant la grossesse à cause du syndrome de la bride amniotique. Les membranes ont formé des brides durant la grossesse, ces dernières se sont enroulées autour de la jambe de Mona, se sont resserrées et ainsi elle a ainsi dépéri.

Elle a une prothèse pour la partie inférieure de sa jambe depuis qu’elle a, à peu près 1,5 an. Pour ses 4,5 ans est arrivé un cadeau venu du ciel, sous la forme d’une lame de sport, sponsorisée par android34 !!

Seule je n’aurais jamais été capable de payer cela pour Mona, et les enfants grandissent vite et ils ont si souvent besoin d’une nouvelle … mais elle ne peut plus se passer de sa lame !

Mona va à une école normale, une école dans laquelle des heures supplémentaires sont ajoutées pour le sport. Ainsi les maternelles là-bas ont déjà 4 heures de gymnastique par semaine.

Grâce à sa lame de sport Mona peut participer à tout, elle est aussi rapide et aussi agile que les enfants valides lorsqu’ils font du sport. Il ne faut faire aucune exception pour elle ce qui est très important d’un point de vue mental car un enfant handicapé veut avant tout ne pas être différent !!

Avec sa prothèse normale, là où le pied est fixe, l’agilité et la vitesse sont moindres et avec ça elle boiterait durant le sport.

Mona est une vraie fille et donc également une danseuse …  Elle suivait déjà des leçons de danse par le passé et ce sera certainement encore le cas à l’avenir et alors sa lame va encore une fois remplir son important rôle.  

Ma reconnaissance aux sponsors est énorme, cela signifie beaucoup pour toute notre famille et certainement encore plus pour Mona !

Merci !

Carine et Mona

Son parrain

Diaservices

Son parrain

Android 34

Remi

Bonjour, je suis Remi. Depuis un ans je porte cette lame et ça va super bien. Je joue au pingpong et je sais bouger beaucoup mieux. Je score beaucoup de points.
J’en suis très fière.

Helena

Présentation en cours....

Son parrain

Solidarité Médicale

Son parrain

 

 

Matts

L’arrivée de Matts n’était pas vraiment prévue, mais nous avons été super heureux quand nous avons appris que j’étais enceinte!

A 6 mois de grossesse, mauvaise nouvelle lors de l’écho : on nous annonce que notre bébé a un pied bot… Nous nous rassurons avec les articles & infos que nous trouvons sur internet, cela à l’air de pouvoir se gérer, on reste donc positif et attendons avec impatience son arrivée !

Le 25 mars 2012, ca y est il est là ! ;-) Nous sommes évidemment sur notre petit nuage mais à nouveau une mauvaise nouvelle vient assombrir tout ce bonheur ;-(

Matts a en effet plus qu’un pied bot, c’est toute sa jambe droite qui est atteinte…

C’est parti pour une série d’examen et le verdict tombe rapidement : Matts est né sans tibia et sa cheville n’est pas encore complètement développée. Sa hanche du côté droit n’avait pas non plus grandit à 100%.

Une semaine après sa naissance, et après de nouveaux examens, et il en est ressorti que les hanches avaient suffisamment grandi. Ce fut un grand soulagement !  Il n’a malheureusement jamais été possible de déterminer la cause de l’absence de tibia de Matts.

Ensuite, le questionnement ; comment va-t’il grandir, marcher, évoluer avec son handicap ? Les rencontres avec les médecins spécialisés se suivent, et les avis se rejoignent sur la solution la plus adaptée pour lui permettre de marcher et vivre le mieux possible : l’amputation de sa jambe inférieure droite.  Matts n’a que 5 mois…

Il est difficile pour nous de décrire avec des mots que ce nous avons ressenti et dû traverser  pour prendre cette décision, c’est une opération lourde pour un si petit bébé, mais nous pensons à son avenir et décidons de la prendre… Il s’est avéré que Matts n’a éprouvé que peu ou pas de gêne.  Nous avons été très soutenus par le chirurgien ainsi que l’orthopédiste qui ont suivi Matts.

A 1 an, Matts a reçu sa 1ère prothèse de marche, il n’était pas très emballé mais y a finalement pris goût, après un peu (beaucoup) d’entraînement ;-)

Après avoir marché pendant 3 ans avec une prothèse faite « en un seul morceau », il a reçu une prothèse avec un genou pliable. Ce fut évidemment pour Matts un grand changement mais il s’y adapta assez rapidement !

Il pouvait se mettre sur ses genoux et, pour la première fois, apprendre à rouler à vélo…

Pendant les années qui ont suivi, Matts était de plus en plus à l’aise son handicap.

A ses 4 ans, il commence les leçons de natation, qu’il suit toujours aujourd’hui.

Matts est un battant et persiste toujours jusqu’à ce qu’il y arrive !

Il dit la plupart du temps non au début mais il dit finalement vite : « Je veux encore essayer une fois ».  A l’école il peut faire toutes les activités et a beaucoup d’amis.

Début janvier, nous regardions la télé, lorsqu’un reportage sur Android34 fut diffusé et c’est ainsi que j’envoyais le soir même un mail et la suite se passa rapidement !

Après la réunion d’informations, Matts était très enthousiaste. Ses premiers mots étaient qu’il n’était pas seul et qu’il allait pouvoir ne plus être le dernier à la course.

En tant que parents, nous tenons particulièrement à remercier Android34, le fondateur, Cédric, les collaborateurs, les sponsors,… qui ont donné à Matts la possibilité de pouvoir se développer d’avantage. Nous vous trouvons tous géniaux et partageons ceci avec nos amis et connaissances !

Encore une fois merci, nous avez rendu un enfant de 6 ans heureux ainsi que toute sa famille.

Amicalement,

Danny, Sabrina en Matts

 

 

Son parrain

BNP PARIBAS

Son parrain